On pense souvent que le tote bag est éco-responsable mais le sac en toile n’est pas si éco-responsable que cela.

Début 2017 en France et début 2018 en Belgique, le gouvernement a décidé de mettre un terme à la distribution systématique des sacs plastiques dans les magasins. La raison invoquée est que les sacs en matière plastique sont utilisés quelques minutes mais mettent des centaines d’années à se dégrader dans l’environnement et causent de graves dégâts sur la biodiversité. 

En prenant en compte la pollution marine, le sac plastique est ce qui se fait de pire pour transporter ses achats. Mais le tote bag est également néfaste pour l’environnement selon une étude danoise de 2018. Cela peut paraître étonnant mais s’explique tout à fait par le coût environnemental de la fabrication des tote bags : produire des sacs plastiques nécessite peu de ressources. Par contre, fabriquer un tote bag en coton nécessite beaucoup d’eau, d’énergie, de terres fertiles et de pesticides.

 

 

L’étude de l’Agence Danoise de Protection de l’Environnement de 2018 souligne même qu’un sac en coton doit être réutilisé au moins 7.100 fois pour égaler les performances environnementales d’un sac en plastique si l’on ne tient pas compte de la pollution marine du plastique. Et c’est encore pire s’il est fabriqué dans un coton bio nécessitant 30% d’eau en plus : il faudrait l’utiliser 20 000 fois.

Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut en revenir aux sachets plastiques à usage unique qui finissent par dériver dans les océans, empoisonnant l’écosystème marin et notre réserve alimentaire. Éviter à tout prix les objets à usage unique permet de limiter au maximum la production énergivore et les déchets polluants. La meilleure solution consiste donc à réutiliser au maximum ses sacs, qu’ils soient en plastique ou en tissu. On peut donc tempérer l’étude en notant que plus un tote bag est réutilisé, plus son impact est positif sur le changement climatique.

Mais que faire si vous n’avez pas – ou plus – de sac shopping? L’upcycling est une piste. Vous pouvez très bien réaliser un tote bag original en récupérant des tissus dont vous ne vous servez plus. Et si vous n’avez pas l’âme d’une couturière, les tote bags recyclés sont une solution plus verte puisque leur fabrication ne consomme pas de ressources naturelles mais valorise au contraire des déchets plastiques. En effet, ces sacs sont composés de 60% de coton biologique recyclé provenant de chutes de production et de 40% de polyester recyclé provenant de plastique recyclé). Leur procédé de fabrication ne consomme que des déchets et de l’énergie renouvelable.

Alors, pour réduire votre impact sur l’environnement, procédez avec vos sacs shopping comme avec le reste : essayez de réutiliser au maximum les objets et surtout ceux qui sont conçus pour cela.  N’accumulez pas de tote bags dans vos armoires et n’en acceptez pas de nouveaux si vous n’en avez pas besoin. Comme pour vos vêtements, portez-les le plus longtemps possible, faites-les réparer dans un Repair Café par exemple, achetez du textile d’occasion chez Oxfam ou d’autres organismes et participez à des bourses aux vêtements. Et si vous devez vraiment en acheter, vérifiez auparavant leur impact sur la planète wink.

Pin It on Pinterest

Share This
0