0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Qu’est-ce que la nutrition?

Qu’est-ce que la nutrition? 

On peut définir la nutrition comme l’ensemble des processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. Il existe de très nombreux nutriments. On les divise en deux catégories: les macronutriments et les micronutriments.

Les macronutriments

L’organisme puise son énergie dans trois nutriments énergétiques qui forment la classe des macronutriments. Ceux-ci fournissent donc l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. On les divise en trois catégories: les sucres (ou glucides), les corps gras (ou lipides) et les protéines. 

 

1. Les sucres (ou glucides)

 On retrouve les glucides dans des aliments: pâtes, pommes de terre, riz, pain, … Les glucides sont nécessaires pour le corps mais surtout pour le cerveau qui en dépend intégralement. 

2. Les corps gras (ou lipides) 

Les graisses apportent la plus grand quantité de calories à l’être humain. Notre corps en a besoin et on ne doit donc pas les supprimer totalement de notre alimentation mais veiller à choisir les bonnes graisses. On distingue les acides gras saturés, mono-insaturés et polyinsaturés.  

  • Les acides gras saturés ont la réputation d’être mauvaises car elles peuvent entraîner certaines maladies (maladies cardiovasculaires, cholestérol, etc.). En fait, notre corps en a besoin et il ne s’agit donc pas de les éliminer, mais de ne pas en abuser
  • Les acides gras mono-insaturés sont ceux contenus pour majorité dans l’huile d’olive ou de macadamia (oméga-9) et dans les oléagineux. Ils sont généralement considérés comme bénéfiques pour la santé (en particulier l’huile d’olive).
  • Les acides gras polyinsaturés.sont essentiels pour notre corps et ont des effets bénéfiques directs sur notre santé. On en distingue deux familles
    • les oméga-6,
    • les oméga-3.

 3. Les protéines 

Les protéines sont un composant essentiel du corps et remplissent un très grand nombre de rôles. L’être humain ne sait pas les fabriquer à partir d’autres nutriments (contrairement aux glucides par exemple) et les protéines doivent donc être apportées obligatoirement par l’alimentation. En Europe, les protéines sont majoritairement d’origine animale: viande, œufs, fromage. Cependant, les végétariens ne consommant pas de viandes, et les végétaliens rejetant l’ensemble des produits d’origine animale, leurs protéines doivent provenir des légumes et des céréales. 

Les micronutriments 

A la différence des macronutriments, les micronutriments ne jouent aucun rôle énergétique. Cependant, ils sont indispensables à l’ensemble des réactions chimiques. Ils ne sont présents qu’en infimes partie dans l’alimentation (2% environ), ils sont absolument indispensables au maintien de la vie. Ils sont divisés en 3 catégories: les sels minéraux, les vitamines et les acides aminés.

 

Les sels minéraux 

Les sels minéraux sont essentiels au bon fonctionnement du corps. On les retrouve dans l’eau sous forme de composés chimiques (eau des rivières, des lacs et des océans) ainsi que dans le sol.. On peut aussi les retrouver dans la viande et les légumes. Une carence peut entraîner des maladies par exemple, un manque de fer dans le sang cause l’anémie. 

Le calcium, le magnésium, le potassium, le phosphore, le soufre, le sodium et le chlore constituent les minéraux majeursLes oligoéléments sont 15 au total, parmi lesquels figurent principalement : le fer, le zinc, le cuivre, le fluor, l’iode, le chrome et le sélénium.

 

Vitamines 

Les vitamines sont des composés nécessaires au métabolisme de notre organisme: élimination des toxines, renouvellement cellulaire, lutte contre le vieillissement, … On distingue 13 vitamines différentes, que l’on classe en deux groupes: les vitamines hydrosolubles (vitamine C et les vitamines du groupe B (B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8, B9 et B12 et les vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K). 

 

Acides aminés 

Les acides aminés sont le fondement de tous les processus vitaux, car ils composent une grande partie de nos cellules, de nos muscles et de nos tissus. Leur tâche principale consiste à assurer le transport optimal ainsi que le stockage optimisé de toutes les substances nutritives (eau, lipides, glucides, protéines, sels minéraux et vitamines).
Ils sont indispensables à la cicatrisation des plaies et à la formation des tissus, en particulier aux niveaux des muscles, des os, de la peau et des cheveux.  

Il existe 20 acides aminés de base mentionnés par le code génétique. Ce sont l’acide aspartique, l’acide glutamique, l’alanine, l’arginine, l’asparagine, la cystine, la glutamine, la glycine, l’histidine, l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la proline, la sérine, la thréonine, la tyrosine, le tryptophane et la valine.
Parmi ces 20, 8 sont dits essentiels. Il s’agit de l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, le tryptophane et la valine.
Les autres sont non essentiels, cela veut dire que l’organisme peut donc s’approvisionner en ces acides aminés par la nourriture sinon s’en fabriquer lui-même (en les synthétisant à partir d’autres acides aminés).
Trois acides aminés non essentiels de base peuvent être essentiels dans certains cas. Chez le nourrisson par exemple, l’histidine et l’arginine sont essentielles. La glutamine devient essentielle chez les patients souffrant de traumatismes.    

Pin It on Pinterest

Share This