Pourquoi concevoir des vêtements à partir de matières recyclées ?

Vous ne le savez peut-être pas mais l’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante dans le monde derrière l’industrie pétrolière. En voici les causes principales :

  •  la culture du coton exige d’énormes quantité d’eau dans des pays où l’eau de pluie ne suffit plus. Il faut alors détourner l’eau des rivières, lacs, nappes phréatiques pour irriguer les champs,
  • 70% des fibres synthétiques produites dans le monde proviennent du pétrole qui est une ressource fossile limitée,
  • teindre les vêtements se fait classiquement à l’aide de produits chimiques,
  • l’avion est souvent le moyen de transport utilisé pour acheminer le plus rapidement possible les vêtements fabriqués à l’autre bout du monde.

Alors que nous consommons plus de 100 milliards de vêtements à travers le monde chaque année, les conséquences environnementales et sociale de l’industrie textile sont de plus en plus importantes. Pratiquement chaque étape de l’industrie de la mode et du processus de production des vêtements présente un gaspillage intense: les pesticides utilisés pour faire pousser des cultures comme le coton, l’eau employée pour laver et traiter le tissu, les colorants utilisés pour donner à nos vêtements ces couleurs vives, …

Concevoir des vêtements à partir de matières recyclées est une alternative qui impacte beaucoup moins l’environnement et la planète. Les designers (et même les marques grand public) explorent comment créer des designs élégants à partir d’un éventail de matériaux durables ou recyclés.

De quelles matières recyclées parle-t-on ?

Les vêtements recyclés sont fabriqués à partir de matières comme le coton recyclé, la laine recyclée, le polyamide, l’acrylique également recyclés. Il est également possible de recycler les filets de pêche et les bouteilles en plastique pour en faire des fibres textiles.

Les vêtements Nutri Green Planet sont fabriqués exclusivement avec des chutes de coton bio et du polyester recyclé. Les fibres sont broyées et mélangées afin d’obtenir un nouveau fil qui est assemblé en tissu.

Aucune nouvelle matière première n’est prélevée à la planète. Compte-tenu des quantités phénoménales de déchets plastiques déjà présents à la surface de la Terre, il serait vraiment dommage de continuer de produire de nouvelles matières pétrochimiques alors que le recyclage des déchets plastiques en fibres textiles (polyesters, polyamides…) est un processus parfaitement maîtrisé.

Pour quels types de vêtements ?

Pull, sweat, tee-shirt, chaussettes, jeans, serviettes de bain, vêtements d’hiver, doudounes, couettes et même des baskets. On commence à voir de plus en plus de vêtements en fibres recyclées issues de la récolte de chutes de coton biologique et de bouteilles en plastique usagées. Et vous pouvez être rassuré(e)! Il n’y a absolument aucune différence entre le vêtement fabriqué à partir de fibres recyclées et celui fabriqué à partir de fibres neuves.

Perspectives

Pour le moment, il existe peu d’usines de recyclage en Europe et elles sont davantage consacrées à la laine qu’à des fils de t-shirt. C’est pour cette raison que l’annonce du Centre européen des textiles innovants (Ceti) à Tourcoing (Nord de la France) a fait sensation. Il a développé fin 2019 une machine permettant de lacérer, déchiqueter et transformer de vieux t-shirts en une matière douce qui est ensuite torsadée en un long fil. Les premières chaussettes et pantalons fabriqués à partir de ces fils recyclés seront commercialisés par Decathlon et Okaïdi dans le courant de cette année.

Le monde de la mode évolue et c’est une bonne nouvelle pour notre planète ! À l’ère actuelle de la mode durable, les vêtements respectueux de l’environnement prennent aussi d’autres formes:

  • des paillettes à base de matière végétale,
  • des colorants pour tissus à base de fruits et même du fil à base de pain,
  • l’upcycling (surcyclage). Ce terme désigne l’action de récupérer des vêtements déjà existants pour les valoriser, en produisant au final des habits dont la qualité est supérieure à leur état d’origine
  • le recyclage des eaux usées comme dans l’usine où sont fabriqués les vêtements Nutri Green Planet,
  • la réutilisation des produits chimiques,
  • la capture de la vapeur provenant du traitement et utilisation comme chaleur et énergie pour les nouveaux déchets de traitement,

Petit mot pour conclure

Oui, l’industrie de la mode est bien la deuxième industrie la plus polluante dans le monde mais cela évolue. Certaines marques proposent maintenant des vêtements qui sont fabriqués à partir de plastique recyclé, de coton biologique ou de déchets de matériaux qui seraient autrement brûlés, qui sont achetés de manière responsable et exempts de produits chimiques nocifs. Vous retrouverez chez Nutri Green Planet des t-shirts, des pulls, des gilets et des sacs (tote bags) pour votre quotidien, des vêtements de sport avec la gamme Parley d’Adidas, des articles pour le ski, l’alpinisme et l’outdoor chez Polartec.

Pin It on Pinterest

Share This
0